Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 21:37

        

 

 

 

             Soumise régulièrement à controverse, la réserve parlementaire allouée aux députés et sénateurs est peu connue des citoyens, conséquence d’une existence très longtemps dissimulée et d’un fonctionnement pour le moins opaque et discrétionnaire. La Cour des comptes elle même s’est émue des "dérives clientélistes" de ce système. 

 

              Il a fallu attendre l'acharnement d'un professeur de mathématiques de Lot-et-Garonne, Hervé Lebreton, pour en obtenir la publication. Jusqu’en 2013 cette réserve n’était pas publique. Il aura fallu toute la pugnacité de ce citoyen pour que l’utilisation de cette réserve soit désormais publiée par le site des deux assemblées. Non sans mal vous vous en doutez, ces gens ont, en ce qui concerne leur statut, la passion du secret !

 

             La réserve parlementaire est une enveloppe de subventions, allouée de manière annuelle aux députés et sénateurs, afin qu’ils puissent soutenir des associations et participer au financement de projets de collectivités locales. Cette dotation est pratiquement égalitaire, chaque député disposant d’une enveloppe de      130 000 euros. Echappent à cette règle les «ténors», ainsi monsieur Bartolone a disposé d’une enveloppe de plus de 500 000 euros (charité bien ordonnée …) La commune du Perreux-sur-Marne a reçu 350 000 euros de la part de son maire, le député Gilles Carrez, président de la Commission des Finances. Il avait déjà donné 500 000 euros à sa ville en 2013.

 

                  Il n’y a pas de critère d’attribution, pour les associations et pour les collectivités locales, elle peut donc servir à soigner le clientélisme …

 

                 Je me suis ainsi attaché à découvrir l’emploi de cette «réserve» par monsieur Lemasle député de la 7° circonscription de la Haute Garonne, président de la Communauté de communes du Volvestre.

 

           La 7° circonscription compte 7 cantons pour une population de 128 000 habitants. Dans ces conditions la réserve est, en moyenne, de 1 euro par habitant. Vous allez le constater, nous sommes bien loin des valeurs du Parti Socialiste si soucieux d’équité.

 

 

Bénéficiaires :

             


"Le Tracteur" - Compagnie Beaudrain de paroi        Cintegabelle

                3000 € 

  
 

Amicale Sportive Montesquieu - Section Rugby      Montesquieu Volvestre

             5000 €

 

Association Compagnie Monsieur Madame              Montesquieu Volvestre

             4000 €

 

Association Patrimoine et Paysages en Volvestre     Saint Chistaud                        

            2 000 €

 

Association Prix du Jeune Ecrivain                            Muret

            3 000 €

 

Commune de FROUZINS                                           Frouzins

          15 000 €

 

Commune de MONTESQUIEU-VOLVESTRE        Montesquieu Volvestre

           85 000 €

 

SIVOM de MONTESQUIEU-VOLVESTRE            Montesquieu Volvestre

           8 000 €

 

Volvestre Basket Club                                                 Montesquieu Volvestre

           5 000 €

 

                                                                      Total                       130 000

 

         En y regardant de plus près on constate qu’avec 107 000 euros les habitants de cette commune ont consommé 82,3 % de la réserve de ce parlementaire.

 

          Ainsi la somme rapportée à l’habitant (3112 habitants pour Montesquieu chiffres INSEE) est de 35 euros par habitant,  soit 35 fois supérieur à la moyenne.

 

        La commune de Montesquieu Volvestre qui a perçu a elle seule 65% de la dotation l’a utilisée pour les dépenses suivantes :

 

         Equipement sportif halle des sports de Bonzoumet,

         embelissement église Saint-Victor,

         acquisition parcelles de terrain au lieu-dit "la loubère" et une de "la garière",

         achat de mobilier, de matériel informatique et d'une auto-laveuse

 

        Particulièrement bien soignés les Montesquiviens avaient donc toutes les raisons de réélire monsieur Lemasle maire.

 

         A ce niveau de ridicule je pense qu’il est inutile d’en rajouter, sauf à demander à nos élus pourquoi la Communauté de communes dont monsieur Lemasle est président n’a bénéficié d’aucune aide alors que son rôle est reconnu comme prépondérant dans le Volvestre.

 

          Comprenne qui pourra ? Non, comprendra qui voudra …

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Facon - dans politique
commenter cet article

commentaires

Gérard Facon 24/02/2015 18:46

Même si tout ceci a toujours été courant mais tenu secret, on est quand même en droit de s'offusquer. Si les Montesquiviens ont été particulièrement soignés c'est au détriment de tous les autres,
ce monsieur ayant probablement oublié qu'il était député d'une circonscription et, élément complémentaire, que cette dotation est financée par nos impôts.C'est proprement inadmissible et je
m'étonne du silence des autres élus. Si j'avais eu une responsabilité quelconque dans ma commune je pense qu'il m'aurait certainement entendu. Il serait d'ailleurs légitime qu'un élu prenne la
parole en réunion publique de la Communauté de communes.

Comment tout ceci est-il possible ? Comment peut on être "imprudent" à ce point ? Vraiment nos hommes politiques ne doutent de rien et s'étonnent hypocritement de la fracture avec les citoyens.
Voilà encore un élu du "Front Républicain" qui, par son comportement fait le jeu des abstentionnistes et des extrêmes. Merci monsieur le député.

mocaf51 24/02/2015 18:27

Voila une vieille tradition politique, en 1902 Louis Ollivier, député de Guingamp, raconte : « Lors de la dernière élection, j’avais fait des bons de quatre sous que mes agents distribuaient aux
électeurs, partisans et adversaires, et ces bons étaient remboursables en consommations. » En 2009, les « dons d’argent » furent le motif invoqué par le Conseil d’Etat pour invalider la réélection
de M. Serge Dassault à la mairie de Corbeil-Essonnes...Acheter les voix, de préférence avec l'argent de l'état, ou plus poétiquement s'assurer de la loyauté politique de son électorat est une
pratique aussi vieille que la démocratie et aussi ce qui la pourrit.Le clientélisme est la relation qui à Rome unissait un patron à son client. Le client (« celui qui obéit »), individu de position
sociale modeste, se mettait sous la protection du riche patron, qui lui assurait une aide matérielle régulière en échange de divers services : appui électoral, accompagnement au forum, soutien lors
des procès.

Lors de la crise de la République romaine, les démagogues se constituaient des clientèles nombreuses, et transformaient parfois leurs apparitions au forum en manifestations réunissant plusieurs
centaines de personnes.De nos jours les commissions d'attribution des logements sociaux en sont une illustration. Cette pratique rejoint parfois le népotisme lorsque les logements sont attribués
aux enfants de certains politiques peu scrupuleux ( Tibéri en 1995 par exemple).
Nous n'avons, hélas, que les hommes politiques que nous méritons!
Salutations républicaines

echavidre 23/02/2015 22:28

Bonjour

Les chiffres que vous citez sont éloquents. Ils avaient également attiré mon attention !.. En tant qu'élu (de l'opposition) mais également contribuable de Montesquieu-Volvestre je n'avais pas
trouvé opportun de soulever le problème de la répartition. mais puisque vous le faites je vous suis. Je trouve assez anormal que le député Patrick Lemasle donne une part si importante de sa réserve
parlementaire à la commune dont il est le Maire. C'est une des dérives dénoncées par le Conseil constitutionnel. Cela fait partie des abus qui feront, soyons en surs, que la fameuse réserve
parlementaire sera prochainement supprimée. Et savez vous qui paiera ? Le contribuable !.. Car au lieu de chercher les économies toujours réalisables certaines collectivités locales, telle la
Commune de Montesquieu-Volvestre, se seront endormies en attendant que tombe du ciel la manne venue du député qui représente tout de même 8 à 10 % des impôts toutes taxes confondues...
Mais c'est vrai que pour gagner des élections... c'est efficace!..

Jean Pierre Echavidre

Présentation

  • : Créé par Gérard Facon
  • : La vie municipale et nationale examinée par un citoyen Lafittois.
  • Contact

Profil

  • Gérard Facon
  •  Formation économique, juridique, banque, comptabilité publique. Diplômé de l'Ecole Nationale du Trésor.
 Trésorier Principal du Trésor Public  honoraire, Directeur d'études Caisse des dépôts,coopérant finances à l'étranger.
  • Formation économique, juridique, banque, comptabilité publique. Diplômé de l'Ecole Nationale du Trésor. Trésorier Principal du Trésor Public honoraire, Directeur d'études Caisse des dépôts,coopérant finances à l'étranger.

Catégories

Liens