Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 15:45

                Dans un acte d’une bravoure insensée, un intrépide rédacteur anonyme a décidé de mettre en cause mon objectivité dans mon engagement électoral en distribuant clandestinement un tract dans nos boîtes à lettres.

 

                  Il a probablement eu raison de conserver l’anonymat en raison de ses carences rédactionnelles qui finissent par le discréditer.

 

                  Contrairement à celui ou à celle qui a rédigé ce prospectus, j’ai un peu plus de courage pour avoir clairement signifié, en tête à tête, à monsieur Arlet, lors de sa visite à mon domicile, que je combattrai sa candidature. Je n’ai pas changé d’avis, je suis convaincu que voter pour la liste de ce monsieur présente un danger majeur en raison de la présence dans son équipe de monsieur Gouazé. J’ai largement démontré pourquoi.

 

                  Madame Brun écrit ce qu’elle veut. Libre à elle de considérer que notre «futur» ancien maire a servi généreusement la population. Non, il n’a pas été généreux, il a été largement indemnisé pour son travail, j’ai connu des maires qui, par grandeur d’âme, refusaient, eux, toute indemnité …

 

                  En ce qui concerne le projet Eoval elle nous a donné toutes les assurances pour l’avenir.

        

                  En comparant la liste de monsieur Arlet à une course cycliste, je pensais mettre un peu d’humour dans le débat. Je constate que vous n’avez pas même pas cette qualité sans laquelle la vie doit être bien triste ...

                  Lorsque vous aurez le courage de m’interpeller à visage découvert je vous répondrai plus en détail. En attendant, rien sur le fond ni sur la forme ne justifie le moindre effort de ma part … «il est facile d’être courageux à partir d’une distance de sécurité»

                  Je connais toutes les formes de lâcheté, sauf l'intellectuelle. J'ai, indéniablement, un certain courage devant le papier blanc, ce n’est manifestement pas votre cas.

 

                  Ne me conseillez pas «de retourner lire l’Indépendant», on ne «retourne» pas lire un journal, en bon français : «on le relit»  Vous savez ce que disent sarcastiquement les Catalans de ce journal ? «L’Indépendant : Quatre feuilles et rien dedans»

 

                  Il est temps de conclure, je vous ai déjà consacré trop de temps.

        

                  Et, a bon entendeur salut.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Facon - dans Commune
commenter cet article

commentaires

berger 23/02/2014 16:05

il a du selectionner les boites aux lettres... pas de tract pour moi c est regrettable

Gérard Facon 23/02/2014 18:06



  Je pense aussi seuls quelques destinataires se sont manifestés ... 



Bové 22/02/2014 07:49

Avec César le cochon est dans le maÏs.

http://www.youtube.com/watch?v=_WeEh3cPi3Y

Présentation

  • : Créé par Gérard Facon
  • : La vie municipale et nationale examinée par un citoyen Lafittois.
  • Contact

Profil

  • Gérard Facon
  •  Formation économique, juridique, banque, comptabilité publique. Diplômé de l'Ecole Nationale du Trésor.
 Trésorier Principal du Trésor Public  honoraire, Directeur d'études Caisse des dépôts,coopérant finances à l'étranger.
  • Formation économique, juridique, banque, comptabilité publique. Diplômé de l'Ecole Nationale du Trésor. Trésorier Principal du Trésor Public honoraire, Directeur d'études Caisse des dépôts,coopérant finances à l'étranger.

Catégories

Liens