Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 12:46

 

POUR POUVOIR JOINDRE LES LAFITTOIS QUI NE NAVIGUENT PAS SUR LE WEB E VOUS INFORME QUE JE VAIS DIRTRIBUER LE TRACT SUIVANT DANS TOUTES LES BOITES AU LETTRES DU VILLAGE : 

 

 

A votre initiative je vous ai reçu à mon domicile début janvier. Votre démarche était de me présenter la liste que vous entendiez conduire aux prochaines élections municipales. Je vous ai immédiatement fait part de mon effarement d’y voir figurer le maire sortant avec lequel, tout le monde le sait, vos rapports ne sont pas, doux euphémisme, d’une franche cordialité… Certains cassoulets sont parfois difficiles à digérer n’est ce pas ?

 

Bien qu’ayant apprécié votre démarche, je vous ai clairement informé de mon total désaccord sur votre tactique politique et la désastreuse confusion qu’elle engendrait chez l’électeur. Si je respecte votre légitime ambition, et sans douter un instant de la bonne volonté de vos colistiers, je continue à m’interroger sur deux points : la réelle cohésion de votre équipe mais aussi les futures fonctions réservées à l’ancien maire : question capitale !

 

                     Une forte majorité d’électeurs déclare ne plus avoir confiance dans sa classe dirigeante. Une exception semble encore subsister au naufrage, celle des élus locaux. Or vous êtes en train de la tuer, et, maintenant que votre liste est  officielle et que la rumeur du retrait de monsieur Gouazé est démentie, je vais tenter de vous expliquer pourquoi.

 

                        A mes yeux, quand on entend conduire pendant six années l’action de la commune, la cohésion de l’équipe doit être une préoccupation d’importance. Il n’est pas question de juxtaposer des personnalités locales, sollicitées accessoirement en fonction de leurs compétences, mais trop souvent sur leurs capacités à rassembler des électeurs sur leur nom. Il ne s’agit pas de  coucher une liste de noms sur un bout de papier dans le seul souci de prendre le pouvoir. Une liste doit être d’une solidité sans faille dans la conduite des affaires de la commune, y compris par gros temps. Composer une liste à un mois des municipales avec un programme à la Prévert, sorte de fourre-tout électoraliste dans lequel chacun se reconnaît sans se sentir obligé d’y souscrire me paraît fort dangereux.

 

                  Ce premier point m’inquiète, d’autant que de nombreuses réformes institutionnelles vont voir le jour et rendre les affaires encore plus complexes.

 

                  Second sujet d’inquiétude : Qui va faire quoi entre messieurs Gouazé et Arlet  en cas de victoire de votre liste ?

 

                  En plaçant François Gouazé en cinquième position, fléché comme susceptible de devenir délégué à la communauté de communes vous ajoutez encore à la confusion. Tout le monde sait que François Gouazé, lâché par ses conseillers, a construit votre liste avec, une seule ambition, conserver son poste de vice-président de la Communauté de communes. Il n’a pas été trahi par les siens, il a eu ce qu’il méritait : «Qui sème le vent récolte la tempête !»

 

                  Votre liste présentée sous forme de simple photo ne précise rien sur la répartition des rôles de chacun et notamment sur la cinquième place de monsieur Gouazé prévue lors de notre entretien de janvier. Est-ce volontaire ? Est-ce un oubli ? Est-ce une manœuvre de basse politique ? Ce n’est pas décent pour l’électeur.

 

                  Je n’ai rien contre l’homme qui dirige notre commune depuis 20 ans, en revanche j’ai beaucoup de choses à reprocher à l’élu.

 

                  Gouvernant en autocrate impénitent il a découragé tous ses conseillers. Décidant de tout, il avait, avant les municipales de 2008, engagé, en cachette, le dialogue avec Veolia et son projet d’usine de traitement des produits dangereux … Jamais il ne l’a évoqué au cours de la campagne. C’est fourbe et insignifiant.

 

                         En 2008 il avait refusé toutes mes offres pour l’organisation d’un débat public et contradictoire. En 2008, dès sa réélection au bureau de la Communauté de communes il a voté la funeste taxe d’enlèvement des ordures ménagères qui finançait en fait les crèches, et, notamment, celle de Carbonne. En 2009 il a voté les augmentations fiscales scandaleuses de cette même communauté conduisant à une augmentation de plus de 100 % durant la mandature. C’est trahir sciemment ses administrés, c’est un abus de confiance caractérisé …

 

                  Elu pour nous défendre monsieur Gouazé nous a largement trahis en s’associant à toutes les décisions, même les plus nocives pour notre village. Vous pouvez, si ça vous chante, en faire un conseiller, certainement pas un maire-adjoint ou un délégué à la Communauté de communes. Le comble serait de vous voir lui «céder», dans le cadre d’un accord clandestin et malséant, la place de vice président de la commune qui revient de droit au maire … J’y veillerai, c’est là ma seule ambition. Pas de scénario Fillon/Copé à Lafitte c’est trop moche ! Pas de coup des « pères François non plus » Clarté c’est tout !

 

                  Candidat à rien, nul ne peut me soupçonner d’entretenir une quelconque soif de pouvoir. Je dispose ainsi de la plus grande liberté d’expression que j’entends mettre résolument au service de mes concitoyens.

 

                  Je vous pose donc publiquement et solennellement des questions simples qui appellent des réponses simples pour une juste information de l’électeur.

 

                  1 Pouvez-vous me garantir PUBLIQUEMENT qu’en cas d’élection vous occuperez personnellement, comme vous me l’avez affirmé, le poste de vice président de la Communauté de communes Oui ou Non ? Monsieur Gouazé sera t-il maire-adjoint indemnisé ? Oui ou Non ?

 

                  2     Pouvez-vous prendre l’engagement de retirer immédiatement toute délégation ou tous pouvoirs à tout membre de votre équipe sollicitant le cas échéant le poste ? Oui ou Non ?

 

                  3  Vous engagez-vous en cas de défaite de votre liste à exercer avec assiduité votre mandat de conseiller élu à la proportionnelle ? Oui ou Non ?

 

                  La vérité est due aux électeurs car en politique il «y a ceux qui troublent l’eau, ceux qui pêchent en eau trouble, et ceux qui troublent l’eau pour pouvoir pêcher»  A quelle catégorie appartenez vous ?

 

                  Enfin, ce ne sera pas à l’issue d’un échange avec les Lafittois qu’on construira un programme à un mois des élections, il est trop tard.

 

                  J’aime bien savoir à quel pêcheur je m’adresse avant de voter, et, j’en suis convaincu, les Lafittoises et les Lafittois aussi.

 

                  J’assisterai donc avec plaisir à votre réunion publique et je vous poserai les mêmes questions. Vous avez donc tout le temps pour préparer votre réponse …

 

                  Soyez convaincu que je ferai tout pour obtenir une réponse claire, les Lafittoises et  les Lafittois seront pris à témoin. Tout devra être mis sur la table, cette fois rien ne leur sera caché, pas de mariage secret entre la carpe et le lapin !

 

                                                        Gérard FACON

                                                       Lafitte Vigordane

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Facon - dans Commune
commenter cet article

commentaires

G 03/02/2014 09:17

A la lecture des échanges il faut être plusieurs Lafittois pour connaitre les fonctions prévisionnelles des colistiers de Monsieur ARLET , je suis moi aussi intéressé par le " qui fait quoi ?" cela
permettra d'éclairer les électeurs sur les prérogatives (et compétences) de chacun.
merci

G

mocaf51 02/02/2014 12:00

Hou la la!!! ça chauffe dans votre village. Bien loin de vous M. Facon, je lis votre blog parmi d'autres blogs. Je me permettrais, si vous le voulez bien, de dire à votre contradicteur trois
petites choses. Monsieur qui conduisez la liste en question GARDEZ votre CALME! C'est peu engageant pour un administré de penser que vous allez nous accueillir comme vous le faites si par malheur
on n'est pas de votre avis! Répondez SIMPLEMENT aux questions que M. Facon vous a posées ! Évitez de vous victimiser comme un gamin des citées, Pour faire de la politique il faut le cuir
épais...
Bien à vous

François ARLET 01/02/2014 18:27

Mais qui êtes vous Monsieur FACON pour vous permettre de me donner des leçons de démocratie?
Mais qui êtes vous Monsieur FACON pour insinuer que je sois un menteur, ou un conspirateur?
Mais qui êtes vous Monsieur FACON pour m'accuser de "tuer la confiance "qu'un électeur peut avoir envers son élu local?
Mais qui êtes vous Monsieur FACON pour me taxer d'indécence?
Mais qui êtes vous Monsieur FACON pour entacher mon engagement de "manoeuvre de basse politique"?
Mais qui êtes vous Monsieur FACON pour considérer qu'il n'y aurait pas 15 personnes assez compétentes dans notre village pour s'engager dans la gestion de la Commune?
N'y aurait il que vous?? Pourtant vous reconnaissez que les électeurs ne vous ont pas voulu!!

Alors un peu de calme et de tenue Monsieur FACON.

Nous répondrons avec mon équipe à toutes les questions que voudront bien nous poser les Lafittois qui seront invités à venir nous rencontrer prochainement.
A l'exclusion des questions qui sont animées par la haine de l'autre ou l'esprit du loup dans la bergerie, je crois que se sont les mots que vous avez utilisés lors de notre rencontre en janvier
dernier, n'est ce pas Monsieur FACON, je crois vous avoir fait comprendre que je préfère les bergers.

Mais peut être que je ne vous verrais pas puisque votre choix s'est clairement porté sur la liste de Madame BRUN;

A propos j'aime et je pratique la pèche avec plaisir, seulement en eau claire et avec mes amis

Gérard Facon 01/02/2014 19:53






            Votre anaphore qui me rappelle quelqu’un, me va fort bien, et, en toute loyauté, je la poste immédiatement sur mon blog.


                Qui suis-je  puisque vous me le demandez ? 


            Je suis le citoyen vigile qui, depuis six ans, sur son blog, tente de communiquer le maximum d’information à ses concitoyens,
dénonçant notamment les hausses fiscales et les mensonges de circonstance


            Je suis le contribuable français fatigué d’être tondu par des élus souffrant d’addiction à la dépense.


            Je suis le technicien en finances publiques à qui il est fort difficile de raconter des histoires.


            Je suis l’électeur écoeuré par la campagne de 2008 qui exige, cette fois, qu’un combat électoral se fasse dans la plus grande
clarté, que rien ne soit caché à l’électeur. 


            Vous savez parfaitement que je ne vous accuse pas de conduire une liste d’incompétents, je pense même avoir écrit le
contraire.  Je n’ai qu’une exigence légitime : savoir Qui fait Quoi ?           


            Une campagne électorale n’est pas un exercice banal, c’est le moment de faire le bilan des sortants et de savoir ce que vont
faire les entrants, surtout quand ils s’associent. Qui va nous défendre dans la révolution institutionnelle qui nous attend : retrait de
l’Etat, modification des structures locales et j’en passe …


            Rassurez vous, je ne rougis pas au souvenir d’avoir été battu en 2008 je me suis simplement mis en accord philosophique avec ma
conscience. Ca peut vous arriver aussi méfiez-vous !!!


            Ne vous étonnez pas si j’ai choisi la liste de madame Brun, je pense que vous l’aviez compris à l'issue de notre entretien. Je
la soutiens certes, mais sans faiblesse, toute erreur sera dénoncée.


       Enfin, si vous confondez calme et résignation vous faites une grossière erreur. Je ne demande surtout pas au maire de ma
commune d’être un berger mais au contraire un loup qui défend ses administrés. Il y a deux sortes de bergers : ceux qui s’intéressent à la laine  et ceux qui s’intéressent aux gigots
mais aucun ne s’intéresse aux moutons.



            Je continuerai donc à vous poser la question qui fâche : Qui fera Quoi si votre équipe est élue ….


              La campagne électorale terminée je rentrerai dans le rang mais nous n'en sommes pas encore là. 


 


            


 



Présentation

  • : Créé par Gérard Facon
  • : La vie municipale et nationale examinée par un citoyen Lafittois.
  • Contact

Profil

  • Gérard Facon
  •  Formation économique, juridique, banque, comptabilité publique. Diplômé de l'Ecole Nationale du Trésor.
 Trésorier Principal du Trésor Public  honoraire, Directeur d'études Caisse des dépôts,coopérant finances à l'étranger.
  • Formation économique, juridique, banque, comptabilité publique. Diplômé de l'Ecole Nationale du Trésor. Trésorier Principal du Trésor Public honoraire, Directeur d'études Caisse des dépôts,coopérant finances à l'étranger.

Catégories

Liens