Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 21:46

 

                        Je viens de suivre le journal d’Antenne 2 qui accueillait la burlesque Cécile Duflot toujours aussi suffisante qu’insuffisante. Son comportement et sa tartuferie en font, dans cette actualité, une nouvelle Alliot Marie repeinte en vert…

 

                        Pourtant très curieux de la vie politique je viens de prendre une leçon mémorable de  langue de bois. Cette fois les bornes du supportable ont été dépassées, même le politiquement correct ne saurait justifier sa navrante prestation télévisée. Madame Duflot, ministre en exercice, n’aurait donc, «officiellement pas d’opinion» sur un traité qui passionne les observateurs de la vie politique et qui engage notre avenir. En fait, ce qu’elle veut, c’est rester ministre sans pour autant «la fermer» osant affirmer que les verts sont un parti de gouvernement.  En réalité, comme le dit fort bien Dany, elle veut le beurre, l’argent du beurre et …  Les Français apprécieront la duplicité de son discours donnant du grain à moudre à l’opposition.

 

                        Non madame, vos déclarations ne sont ni crédibles ni sincères. Cette fois encore vous vous en tirerez avec une pirouette, mais, demain, quand le gouvernement va être contraint de taper dans le dur vous ne pourrez plus vous désolidariser du traditionnel discours des écologistes : «Pour tout ce qui est contre et contre tout ce qui est pour»

 

                        En conservant les deux ministres écolos dans son gouvernement Ayrault à manqué l’occasion d’affirmer son autorité. Le PS peut gouverner sans les verts mais il doit surtout se mordre les doigts de leur avoir tant accordé pour un poids électoral aussi faible leur permettant, au premier obstacle, de se dérober et de créer la zizanie au sein de la majorité présidentielle. Ce traité fondamental exige de chaque élu une position tranchée, une adhésion ou un rejet total, c’est leur courage, leur honneur quel que soit leur choix.

 

                        Dans la situation où se trouve notre pays la mutation écologique ne saurait être une priorité. Les ministres verts feront comme les autres, ils mettront les mains dans le cambouis, ils n’apporteront rien d’original, en fait ils ne serviront à rien. Des millions de français qui ne peuvent plus se loger, se chauffer, s’éclairer ou même tout simplement manger se moquent éperdument de cet avenir radieux que nous proposent les Verts. Ce qu’ils exigent ce sont des résultats concrets et immédiats.

 

                        EELV vient de découvrir que le combat le plus valorisant était celui de s’associer à la construction d’une «autre» Europe. Le problème c’est qu’ils sont bien incapables de dire laquelle. Personne ne sera dupe de leurs habituels discours à géométrie variable. Quand on fait de la politique on choisit son camp c’est là le premier devoir à l’égard des électeurs.

 

                       Non madame EELV n’est pas un parti de gouvernement et surtout pas dans une période difficile où la solidarité des français est requise. On est dedans ou dehors mais on choisit.

           

                        Avec seulement deux ministres au gouvernement les verts font l’actualité et ne rendent pas la vie facile au Président. Décidément, entre Duflot et Placet je n’arrive pas à aimer la couleur verte.

 

                        Mais, au fond, qui a décidé de mettre le vert dans le fruit ?                 

                       

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Facon - dans politique
commenter cet article

commentaires

jp echavidre 24/09/2012 22:38

J'ai aussi regardé madame Duflot : Navrant !.. Aucune conscience politique, aucune conscience de la conséquence de ses actes !... Hollande et Ayrault ont aujourd'hui fait une faute politique en
soutenant les deux ministres écolos. Ils avaient une très bonne occasion de démontrer qu'ils ne sont pas aussi mous que certains veulent le dire. Eh bien ceux qui le disent ont raison.
Monsieur Hollande verra dans les sondages des prochains jours que les Français ne sont pas dupes de ces petits tripatouillages entre "amis". Les temps sont difficiles, et nous avons pour tenter de
nous en sortir un gouvernement de 38 ministres qui se tirent dans les pattes, qui disent éventuellement n'importe quoi pouvu que l'on parle d'eux et un couple exécutif incapable de prendre une
décision quand elle demande un peu de courage !..
Quelle tristesse !..

Présentation

  • : Créé par Gérard Facon
  • : La vie municipale et nationale examinée par un citoyen Lafittois.
  • Contact

Profil

  • Gérard Facon
  •  Formation économique, juridique, banque, comptabilité publique. Diplômé de l'Ecole Nationale du Trésor.
 Trésorier Principal du Trésor Public  honoraire, Directeur d'études Caisse des dépôts,coopérant finances à l'étranger.
  • Formation économique, juridique, banque, comptabilité publique. Diplômé de l'Ecole Nationale du Trésor. Trésorier Principal du Trésor Public honoraire, Directeur d'études Caisse des dépôts,coopérant finances à l'étranger.

Catégories

Liens