Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 19:37

La vie municipale n’attendait manifestement que de se revivifier. L’annonce de la première liste déclarée aux prochaines élections municipales semble en effet passionner le landerneau local. Mon blog a connu hier une fréquentation sans précédent qui prouve clairement que les Lafittois ont décidé de prendre leur avenir en mains. Plusieurs messages ont été déposés dans ma BAL, tous favorables à la candidature de madame Brun tentant surtout de me convaincre que mes craintes sont injustifiées, que cette liste n’est pas le « faux nez » de l’équipe sortante.

 

                       Quatre internautes m’ont même précisé avoir été surpris, comme moi, par la «pseudo» déclaration de madame Brun à la Dépêche affirmant qu’elle conduisait la liste de l’équipe sortante en raison de la défection de Gouazé. Après avoir mené une enquête, parfois auprès des colistiers de madame Brun, ils concluent tous les quatre à une «interprétation journalistique fantaisiste». Selon eux cette liste n’aurait rigoureusement rien à voir avec la municipalité sortante. La candidature de madame Brun ne serait donc pas, comme l’indique La Dépêche, une candidature «par défaut» mais, au contraire, une candidature de conviction ce que je croyais avoir compris lors d’un échange avec l’intéressée.

 

                       Sincèrement je préfère qu’il en soit ainsi.

 

                       On peut, à force de confiance, mettre quelqu'un dans l'impossibilité de nous tromper, c’était un peu l’enjeu de mon message d’hier qui visait à une clarification que je juge indispensable. Mon blog a publiquement rendu hommage à madame Brun en l’identifiant comme un excellent prétendant à la fonction de maire. La liste qu’elle nous propose est de bonne tenue, conforme à la sociologie de notre village, elle se rajeunit avec une moyenne de 44 ans. Je ne vais pas, alors que j’appelais de mes vœux une telle initiative, cracher dans la soupe, je réclame simplement la totale clarté dans l’engagement de cette équipe.

 

                       Je note que madame Brun a su s’attacher le concours de l’adjoint sortant en charge des finances. Sa reconduction à ce poste constitue une sécurité pour nous tous. En effet, alors que la Communauté de communes n’a cessé de nous assassiner pendant 6 ans, le niveau de la fiscalité communale n’a pas varié. Nul doute que son expérience de plus de vingt années à la direction des finances locales constitue  un gage de sécurité sur la stabilité fiscale mise à mal au cours des six dernières années par la Communauté de communes. Nous aurons l’occasion d’en reparler …  

 

                       Je me garderai bien de donner quelque conseil que ce soit  à madame Brun et à son équipe, je les invite simplement à réfléchir à l’exact positionnement de cette liste.

 

                       Se laisser enfermer dans l’image de successeur de l’équipe sortante laisse planer le doute sur sa réelle volonté d’instaurer le changement, nous promettant, de facto, une nouvelle ère d’obscurantisme. Et, plus drôle encore, si demain une autre liste revendiquait cette succession ? Gouazé ne s’étant pas prononcé, tous les doutes seraient dès lors permis…

 

 Je suis convaincu que cette liste aurait  tout à gagner en se présentant clairement comme l’incarnation d’un nouveau concept de la démocratie communale, comme une équipe soucieuse d’une réelle participation des Lafittois à leur destin. Elle doit donc clairement afficher la couleur, affirmer une rupture totale avec des pratiques et des comportements d’un autre âge, démontrer qu’elle entend, sans calcul personnel, sans le moindre compromis, défendre dans toutes les structures communautaires l’identité et les intérêts des Lafittois.

 

                       Stratégiquement laisser planer le doute me semble constituer une grossière erreur.

 

                        De grâce madame, promettez nous de sortir de ce système féodal, de cette «discipline de politique locale suicidaire» où nos élus, le doigt sur la couture du pantalon votent, à l’unanimité, par peur des représailles, les projets imaginés par quelques petits notables locaux. Je sais, pour combattre ce système il va falloir du courage, mais c’est précisément ce que l’on demande à nos élus. La situation de la France n’est que l’agrégat de potentats locaux seulement préoccupés par leur réélection, soucieux de bénéficier d’un système de prébendes et d’indemnités non imposables … Comment expliquer différemment cette armée mexicaine qu’est la Communauté de communes disposant de 16 vice-présidents ?  Il est vrai que « l’argent n’a pas d’honneur... » Inspirez vous de l’exemple national, de cette méfiance de plus en plus grande des français à l’égard de la classe politique. Brisez les tabous, promettez nous un peu de transparence …

                        Bien sûr, il restera toujours cette tâche indélébile, cette participation pendant six ans des sortants à une gestion autocratique, à une soumission intolérable à notre voisin Carbonnais qui nous a transformés en simple vivier fiscal. Comment pardonner ce mensonge éhonté et scandaleux que la création de la Taxe sur l’Enlèvement des Ordures Ménagères? Comment passer sous silence ce subterfuge des Carbonnais nous «refilant grossièrement» les charges de leur crèche avec la complicité béate de nos élus ? En 2008 j’avais supputé l’arnaque en proposant aux Lafttois de les défendre. Quel regret de ne pas avoir été élu pour pouvoir conduire la fronde contre ces sinistres desseins politiquement cachés aux électeurs. Aujourd’hui je reste chez moi, trop vieux, isolé mais toujours fidèle à ce précepte : la vérité, c’est de chercher toujours la vérité. »

               C’est vrai, le passé est le passé et, finalement, seul l’avenir compte. Sans demander aux conseillers sortants de faire leur autocritique j’attends que cette équipe nous fasse rêver, qu’elle ne se contente pas d’engranger les seuls bénéfices du rejet évident de l’équipe sortante. Inspirez vous du Petit prince « Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité. »

 

                   Que madame Brun affirme que demain tout va changer, que sa candidature ne s’explique pas par le «pseudo» retrait de Gouazé mais par sa seule conviction de donner à chaque Lafittois le sentiment d’exister. Nous Lafittois nous sommes fatigués, exténués d’être traités comme quantité négligeable, soumis à l’humeur du moment de «Monsieur François».

 

                       Tout le lien social est à reconstruire, sur ce point madame Brun a fait le bon diagnostic il faut réinventer le dialogue élus citoyens.

 

                       Affichez clairement votre motivation Madame, n’hésitez pas à affirmer que votre candidature n’est pas un engagement par défaut mais l’indestructible volonté d’imposer dans notre village une démocratie de proximité, un renouveau de notre identité. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Facon - dans Commune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Créé par Gérard Facon
  • : La vie municipale et nationale examinée par un citoyen Lafittois.
  • Contact

Profil

  • Gérard Facon
  •  Formation économique, juridique, banque, comptabilité publique. Diplômé de l'Ecole Nationale du Trésor.
 Trésorier Principal du Trésor Public  honoraire, Directeur d'études Caisse des dépôts,coopérant finances à l'étranger.
  • Formation économique, juridique, banque, comptabilité publique. Diplômé de l'Ecole Nationale du Trésor. Trésorier Principal du Trésor Public honoraire, Directeur d'études Caisse des dépôts,coopérant finances à l'étranger.

Catégories

Liens