Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 18:29

              Nouvelle Raffarinade qui ne manque pas de saveur sur la forme mais qui n‘interdit en rien de s’interroger sur le fond

               Edouard Martin-vient d’être désigné tête de liste par le PS pour conduire la liste de gauche aux élections européennes. Ce serait pour sauver une industrie française en péril, à laquelle il est tant attaché, qu'Édouard Martin souhaite aujourd'hui «continuer le combat au niveau européen».

            Je me souviens encore du jour où, submergé par la  colère il plante son regard d'acier dans une caméra de télévision et choisit de s'adresser directement à François Hollande, sanglots dans la voix : «Nous allons être votre malheur si vous ne cessez pas votre mensonge!»

                        Et encore,  rappelez-vous ce que disait encore Edouard Martin à propos du pouvoir socialiste, en 2012 : "On avait cru atteindre le comble du cynisme avec Sarkozy. Eh bien, on n'avait pas encore atteint le paroxysme ! On a deux ennemis maintenant : Mittal et le gouvernement ! (…) Il n'y a qu'Ayrault et les imbéciles pour croire Mittal. Soit Ayrault est un imbécile soit il est complice".

                  Sa reconversion opérée en moins d’un an donne toute sa valeur au vieil adage qui veut que seuls les imbéciles ne changent pas d’avis. Qui est l’imbécile ?  Qui l’a poussé à accepter, une fois élu, de rejoindre le groupe socialiste au Parlement européen et de voter, demain, avec ses ennemis d’hier ?

 

      Au moins il partage avec Hollande et Ayrault, une qualité indiscutable : celle de ne pas être rancunier …

 

               Quant au PS qui voit le FN chassé sus ses terres il fallait bien qu’il donne des gages aux ouvriers.

 

               Trahison de Martin attiré par l’odeur de la soupe ? Pari risqué du PS qui ravale au rang de numéro deux de la liste Catherine Trautmann, députée européenne sortante et ancienne maire de Strasbourg, jusque-là pressentie pour conduire la liste socialiste dans le Grand-Est ?

 

             Dans quelques mois tout le monde aura oublié cette tartufferie et, dans quelques années, Martin sera fossilisé dans le magma politique … il aura oublié le terme même de licenciement.


            Sa reconversion, pourtant, est perçue comme une «trahison» dans les rangs de l'ancienne intersyndicale d'Arcelor, où certains, à l'instar du leader FO Walter Broccoli, dénoncent depuis longtemps sa vision trop «personnelle» et «politisée»


           Le cirque politique continue de nous servir un triste spectacle et risque fort de ne plus attirer beaucoup de spectateurs …


           Arcelor peut fermer : Edouard Martin est recasé. Ce sont ses camarades de  combat qui vont être contents de sa promotion sociale !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Facon - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Créé par Gérard Facon
  • : La vie municipale et nationale examinée par un citoyen Lafittois.
  • Contact

Profil

  • Gérard Facon
  •  Formation économique, juridique, banque, comptabilité publique. Diplômé de l'Ecole Nationale du Trésor.
 Trésorier Principal du Trésor Public  honoraire, Directeur d'études Caisse des dépôts,coopérant finances à l'étranger.
  • Formation économique, juridique, banque, comptabilité publique. Diplômé de l'Ecole Nationale du Trésor. Trésorier Principal du Trésor Public honoraire, Directeur d'études Caisse des dépôts,coopérant finances à l'étranger.

Catégories

Liens